spectre de perte par transmission d'une bouche d'air ou d'une unité terminale
Requête validée
26/04/2018
ensemble des valeurs exprimées en décibels pour chaque bande de fréquence de tiers d'octave de 20 Hz à 20000 Hz, chacune égale à la différence entre le niveau de la puissance acoustique incidente et le niveau de la puissance acoustique transmise à travers d'une bouche d'air ou d'une unité terminale ; si une ou plusieurs bandes de fréquence ne sont pas définies, compléter la liste des données spectrales avec la valeur "999" aux bandes de fréquence non évaluées ; par exemple si un spectre est défini de 50 Hz à 10000 Hz, il ne comporte donc que 24 valeurs pertinentes sur les 31 attendues par la propriété ; il faut alors établir la liste des données attendues comme suit : {999 ; 999 ; 999 ; 999 ; les 24 valeurs définies de 50 Hz à 10000 Hz ; 999 ; 999 ; 999}
paroi support pour caractériser le spectre ΔL
Requête validée
26/04/2018
descritption relative à la nature et à l'épaisseur de la paroi support ayant servi à caractériser le spectre de réduction acoustique au bruit de choc ΔL
spectre du niveau de pression acoustique normalisé du bruit de choc d'un plancher support sans le système de doublage
Requête validée
26/04/2018
ensemble des valeurs exprimées en décibels, en fonction des bandes de fréquence de tiers d'octave centrées de 20 Hz à 20000 Hz chacune égale au niveau de pression acoustique normalisé à une aire d’absorption équivalente de la salle de réception (A0 = 10 m2), moyenné de façon spatio-temporelle dans la salle de réception, résultant du fonctionnement de la machine à chocs à divers emplacements dans la salle d’émission sur le plancher support destiné à caractériser le ΔL, sans le système de réduction du bruit de choc installé en partie inférieure ou supérieure de ce plancher ; si une ou plusieurs bandes de fréquence ne sont pas définies, compléter la liste des données spectrales avec la valeur "999" aux bandes de fréquence non évaluées ; par exemple si un spectre est défini de 50 Hz à 5000 Hz, il ne comporte donc que 21 valeurs pertinentes sur les 31 attendues par la propriété ; il faut alors établir la liste des données attendues comme suit : {999 ; 999 ; 999 ; 999 ; les 21 valeurs définies de 50 Hz à 5000 Hz ; 999 ; 999 ; 999 ; 999 ; 999 ; 999}
spectre du niveau de pression acoustique normalisé du bruit de choc d'un plancher support avec le système de doublage
Requête validée
26/04/2018
ensemble des valeurs exprimées en décibels, en fonction des bandes de fréquence de tiers d'octave centrées de 20 Hz à 20000 Hz chacune égale au niveau de pression acoustique normalisé à une aire d’absorption équivalente de la salle de réception (A0 = 10 m2), moyenné de façon spatio-temporelle dans la salle de réception, résultant du fonctionnement de la machine à chocs à divers emplacements dans la salle d’émission sur le plancher support destiné à caractériser le ΔL, avec le système de réduction du bruit de choc installé en partie inférieure ou supérieure de ce plancher ; si une ou plusieurs bandes de fréquence ne sont pas définies, compléter la liste des données spectrales avec la valeur "999" aux bandes de fréquence non évaluées ; par exemple si un spectre est défini de 50 Hz à 5000 Hz, il ne comporte donc que 21 valeurs pertinentes sur les 31 attendues par la propriété ; il faut alors établir la liste des données attendues comme suit : {999 ; 999 ; 999 ; 999 ; les 21 valeurs définies de 50 Hz à 5000 Hz ; 999 ; 999 ; 999 ; 999 ; 999 ; 999}
terme d’adaptation au spectre Ln,f pour un bruit de choc étendu aux basses fréquences
Requête validée
26/04/2018
valeur exprimée en décibels et définie à partir d'un spectre Ln,f en bandes de fréquence de tiers d'octave centrées de 50 Hz à 2500 Hz, à afficher au côté de la valeur Ln,f,w pour prendre en compte le niveau du bruit de choc non pondéré, représentant les caractéristiques de spectres types de bruits de pas
terme d’adaptation au spectre Ln,f pour un bruit de choc
Requête validée
26/04/2018
valeur exprimée en décibels et définie à partir d'un spectre Ln,f en bandes de fréquence de tiers d'octave centrées de 100 Hz à 3150 Hz, à afficher au côté de la valeur Ln,f,w pour prendre en compte le niveau du bruit de choc non pondéré, représentant les caractéristiques de spectres types de bruits de pas
niveau de pression acoustique du bruit latéral normalisé pondéré
Requête validée
26/04/2018
valeur exprimée en décibels, de la courbe de référence à 500 Hz obtenue selon la norme EN ISO 717-2, calculée à partir du spectre du niveau de pression acoustique du bruit latéral normalisé Ln,f défini par bande de fréquence en tiers d'octave de 100 Hz à 3150 Hz
terme d’adaptation au spectre Dn,f pour un bruit de trafic urbain à l'émission
Requête validée
26/04/2018
valeur exprimée en décibels et définie à partir d'un spectre Dn,f en bandes de fréquence de tiers d'octave centrées de 100 Hz à 3150 Hz, à ajouter à la valeur Dn,f,w pour prendre en compte les caractéristiques de spectre sonore n° 2 de la norme EN ISO 717-1 pour un bruit trafic urbain à l'émission
terme d’adaptation au spectre Dn,f pour un bruit rose à l'émission
Requête validée
26/04/2018
valeur exprimée en décibels et définie à partir d'un spectre Dn,f en bandes de fréquence de tiers d'octave centrées de 100 Hz à 3150 Hz, à ajouter à la valeur Dn,f,w pour prendre en compte le spectre sonore n° 1 de la norme EN ISO 717-1 pour un bruit rose à l'émission
indice d'isolement latéral normalisé pondéré A pour un bruit de trafic urbain à l'émission
Requête validée
26/04/2018
valeur exprimée en décibels, de la courbe de référence à 500 Hz obtenue selon la norme EN ISO 717-1, augmentée du terme d'adaptation au bruit de trafic urbain Ctr du spectre sonore n° 2, calculée à partir du spectre d'isolement latéral normalisé Dn,f défini par bande de fréquence en tiers d'octave de 100 Hz à 3150 Hz